19 juin 2020

RER NG, le challenge de la mobilité en Île-de-France

Le nouveau train construit par Alstom en partenariat avec Bombardier Transport apportera confort et modernité aux voyageurs franciliens. Ces rames RER sont en cours de construction dans le Nord de la France sur le site Alstom de Valenciennes-Petite Forêt et sur le site Bombardier de Crespin. L’année 2020 marque le début des essais. Et c’est à Eurailtest et à ses laboratoires partenaires, l’Agence d’Essai Ferroviaire (AEF) de SNCF-Voyageurs, le département de la mesure et des essais (DGII ME) et le département de la Traction électrique (DGII TE) de SNCF-Réseau, qu’a été confiée une partie de la campagne d’essais d’homologation.

Un véritable défi

Le RER NG, qui est un train de conception nouvelle, pourra atteindre une vitesse de 140 km/h et existera sous deux configurations : une première de 112 mètres de long et une seconde de 130 mètres. Sa capacité maximale pourra varier de 1563 à 1861 personnes. Alstom fournira les voitures d’extrémités et Bombardier Transport produira les caisses intermédiaires.

Pour mener à bien la campagne d’homologation et répondre au besoin d’Alstom de réaliser les essais le plus efficacement possible, Eurailtest, l’AEF et DGII-ME ont optimisé le planning des essais de manière collaborative avec le client. Ce planning est challengeant pour l’ensemble des acteurs du projet car 3 trains circuleront simultanément en essais sur le Réseau Ferré National (RFN), pendant que 2 autres trains circuleront sur des anneaux d’essais. Le support qu’Eurailtest propose à son client est inédit, les méthodes de gestion de projet sont nouvelles et apportent au client des solutions au défi technique et organisationnel que représente ce projet.

Eurailtest et ses partenaires se sont vu confier la mission d’Organisme d’Essais, qui vise à organiser et assurer les circulations des trains d’essais sur le RFN, et la mission de laboratoire d’essais, qui consiste à réaliser les mesures et rédiger les rapports d’essais.

Par ailleurs, le logiciel de simulation numérique OSCAR+, développé par notre partenaire DGII-TE, sera utilisé pour le besoin des essais. Celui-ci permet de modéliser tous types de caténaires ou de pantographes et de réduire le nombre d’essais de captage à réaliser en ligne. Cela permet de diminuer les coûts et délais des essais grâce à une solution innovante.

Pour en savoir plus sur OSCAR+ :

https://www.eurailtest.com/logiciel-de-simulation-oscar/

Les essais confiés à Eurailtest

Il est prévu que le RER NG circule sur les lignes D et E en Île-de-France et soit homologué pour l’ensemble du RFN. Le travail de préparation des essais a commencé depuis mars 2019.

 

Les essais de « confort tympanique » visent à qualifier et quantifier ce qu’un voyageur ressentirait au niveau des tympans lorsque le train entre ou sort d’un tunnel. Pour réaliser ces mesures, Eurailtest et ses partenaires vont procéder de manière novatrice en effectuant deux prises de mesures : la première chaine de mesure sera embarquée dans le train, la seconde sera au sol et les mesures seront synchronisées, permettant ainsi de caractériser la signature acoustique du RER NG à l’entrée d’un tunnel.

Les essais de planage sont les premiers réalisés et débuteront à l’été 2020 sur l’anneau ‘CEF2’ à Bar-le-Duc. S’enchaineront ensuite les essais sur le RFN, dans la moitié nord de la France, qui se termineront mi 2021.

 

Crédit photo : Alstom / Nicolas Caillon

 

Consultez notre catalogue

Expertise et Essais ferroviaires

Nos références

Alstom
Bombardier Transport