Ferroviaire Lourd / Urbain

Exposition aux bruit et vibrations

Eurailtest propose de mesurer l’exposition aux bruits et vibrations au poste de travail

Bruit au poste de travail

Contrôler la conformité du niveau d’exposition sonore quotidien du personnel sur le lieu de travail et améliorer le confort auditif.

Objectifs des essais :

  • Mesurer l’exposition quotidienne au bruit des salariés à leur poste de travail individuel – au regard de la réglementation en vigueur
  • Prédire, par le calcul, les niveaux sonores des sites de production
  • Etudier le port de protection auditive
  • Analyser les mesures au regard des décrets réglementaires relatifs aux prescriptions de sécurité et de santé du personnel
  • Vérifier la conformité des nouveaux postes de travail ou de ceux ayant subi des améliorations

Moyens d’essais :

  • Exposimètres, dosimètres portatifs, sonomètres et calibreurs
  • Logiciel dédié pour les mesures de bruit au poste de travail
  • Systèmes d’acquisition pour les mesures architecturales
  • Logiciel de mesures prédictives des niveaux sonores dans les ateliers
  • Chambre acoustique
  • Logiciel d’acquisition pour étude subjective sur sujets (CNRS/INRS)
  • Logiciels dBTrait, dBWed, dBLEXD

Accréditations :

COFRAC selon la norme NF EN ISO/CEI 17025

Normes d’essais :

NF EN ISO 9612- Détermination de l’exposition au bruit en milieu de travail – Méthode d’expertise

NF EN ISO 4869-2- Protecteurs individuels contre le bruit – Partie 2 : Estimation des niveaux de pression acoustique pondérés A en cas d’utilisation de protecteurs individuels contre le bruit

Code du Travail en vigueur-

Arrété du 11 Décembre 2015-

 

Vibrations corps entier

Contrôler la conformité de l’exposition des opérateurs d’engins et des conducteurs de trains à des vibrations se propageant dans tout le corps.

Objectifs des essais :

  • Evaluer les vibrations transmises au corps (par les sièges conducteurs ou par les pieds) lors l’utilisation d’engins ou de véhicules
  • Mesurer l’exposition aux vibrations des salariés à leur poste de travail individuel
  • Comparer le niveau d’exposition avec les seuils réglementaires
  • Valider des améliorations apportées aux postes de travail

Moyens d’essais :

  • Accéléromètres triaxiaux
  • Centrale d’acquisition multivoies (LMS Scadas ou 01dB NetdB)
  • Galettes de siège avec accéléromètres tri-axes (pouvant être placés sous l’assise du siège)
  • Système par vibrométrie

Normes d’essais :

NF EN 14253- Vibrations mécaniques – Mesurage et calcul de l’effet sur la santé de l’exposition professionnelle aux vibrations transmises par l’ensemble du corps – Guide pratique

ISO 2631-1 & -5- Vibrations et chocs mécaniques. Evaluation de l’exposition des individus à des vibrations globales du corps. Partie 1 : Spécifications générales. Partie 5 : Méthode d’évaluation des vibrations contenant des chocs répétés

Code du Travail en vigueur-

Vibrations main-bras

Contrôler la conformité des vibrations transmises à la paume, aux doigts et aux bras des salariés lors de la manipulation d’outils.

Objectifs des essais :

  • Mesurer l’exposition du personnel aux vibrations transmises par les mains à leur poste de travail – principalement pour les agents de maintenance de la voie et du matériel roulant
  • Comparer le niveau d’exposition avec les seuils réglementaires
  • Valider des améliorations apportées aux postes de travail

Moyens d’essais :

  • Accéléromètres mono-axiaux et triaxiaux
  • Système d’acquisition multivoies

Normes d’essais :

NF EN ISO 5349-2- Mesurage et évaluation de l’exposition des individus aux vibrations transmises par la main – Partie 2 : guide pratique pour le mesurage sur le lieu de travail

ISO 2631-1- Vibrations et chocs mécaniques. Evaluation de l’exposition des individus à des vibrations globales du corps. Partie 1 : spécifications générales

Code du Travail en vigueur

Je souhaite être contacté.

Remplissez le formulaire de contact, un chargé d'affaire vous répondra dans les plus brefs delais

Accéder au formulaire

Nos références

CNRS
INRS
RATP
SNCF