Essais de caractérisation thermique et aéraulique sur container de transformation de courant

Nous vous proposons une étude de cas réalisée dans le cadre de l’installation du nouveau container de transformation de tension développé par la Société Schneider Electrics.

DESCRIPTION

La Société Schneider Electrics a développé un tout nouveau container de transformation de tension destiné au marché du solaire. Celui-ci est voué à être utilisé où l’installation de panneaux solaires est favorable, soit dans de nombreux coins du monde et dans des conditions météorologiques parfois extrêmes (désert, montagne, …).

Dans cette optique, le département de développement du produit a décidé de réaliser une caractérisation thermique et aéraulique de son système afin de pouvoir assurer à ses clients un certain niveau de fiabilité quelque soit l’environnement d’exposition.

Diversifiant aujourd’hui ses activités aux domaines hors ferroviaires, la CETA a donc accueilli l’équipe du projet PV Box pendant 4 semaines, sur la période février mars 2014, afin de valider le comportement de leur prototype.

ACHEMINEMENT DE LA PV BOX SCHNEIDER

La PV Box est parti depuis l’usine de montage de Schneider Electrics en Espagne. Le convoi s’est fait par la route avec deux camions transportant également les transformateurs nécessaires à l’alimentation du prototype ainsi qu’une armoire de pièces de remplacement.

Par l’intermédiaire d’une grue, le container a été déposé sur lorrys provisoires afin de le faire entrer dans le laboratoire par les rails.

INSTALLATION DE LA PV BOX ET DES CHAINES DE MESURE

Pour représenter la réalité, il a été nécessaire de simuler le « champ solaire » en entrée du container afin de pouvoir reproduire la chauffe des différents éléments électriques. La CETA a donc mis en place un groupe électrogène afin de pouvoir alimenter le système Schneider Electric.

Afin d’analyser le comportement thermique et aéraulique en détail, plus de 80 sondes ont été nécessaires :

60 sondes de température d’ambiance ;
8 sondes de température de contact ;
6 hygromètres ;
6 sondes anémométriques.

DEROULEMENT DES ESSAIS

Les essais se sont réalisés avec la présence permanente du client afin de piloter à la fois le système à l’intérieur de la PV Box mais également les conditions d’essais gérées par le responsable de la CETA. Une coopération de chaque moment a permis aux deux équipes d’avoir la réactivité suffisante au bon déroulement de ces essais.

La CETA a reproduit des conditions des plus extrêmes :
De -20°C jusqu’à 50°C ;
Jusqu’à 1120W/m² d’ensoleillement ;
Jusqu’à 100% d’humidité.

Les investigations ont permis de mettre en évidence les forces et les faiblesses de chaque sous système de l’installation, et même de tester la PV BOX dans deux configurations aérauliques différentes.

A toute les étapes de ces essais, différents intervenants de Schneider Electrics sont venus apporter leur savoir-faire à la CETA afin de faire avancer la mise au point de chaque système :
La CETA a également reçu la responsable fiabilité de ce projet, toute droite venue de Vancouver au Canada.

Consultez notre catalogue

Expertise et Essais ferroviaires